Platines Vinyles




Le fonctionnement de la platine vinyle

 

                  Une platine vinyle fonctionne selon le principe suivant : Les micros-oscillations présentent sur votre disque vinyle sont lues et reproduites par la tête de lecture. Le signal reproduit par la tête

de lecture est alors envoyé vers un amplificateur, puis vers les enceintes.

                  Il convient alors de bien connaître les différentes éléments de votre platine vinyle, pour choisir celle adaptée à votre installation.

 

Les différents éléments d'une platine vinyle :

 

  1.            La poulie et la courroie d’entraînement :

                 


                 

 

                  Installée sur le moteur de la platine vinyle, la poulie accueille la courroie d’entraînement qui va faire tourner votre plateau.

                  La courroie absorbe les éventuelles vibrations du moteur, assurant une écoute sans bruits parasites.

 

  1.            Le plateau :

                 


                 

                  C'est la partie de la platine sur laquelle vous allez déposer votre disque. Il en existe plusieurs types, fabriqués à partir de différents matériaux : aluminium, acrylique etc... À noter que la restitution sonore pourra être différente selon les matériaux utilisés.

  

 

 

               

                 

  1.            Le bras :

 

 

 

                  Le bras est l'élément principale de votre platine vinyle puisque c'est sur celui-ci que se trouve la cellule de votre platine. La qualité du son que vous obtiendrez dépend principalement de cette pièce. Il faut donc la choisir intelligemment, pour qu'elle soit adaptée à vos besoins !

 

                  Se trouvent également sur le bras le contrepoids ainsi que le dispositif d'anti-patinage. Le premier pose la cellule de votre bras sur le disque et l'empêche de se relever. Le second s'adapte à votre vitesse de lecture pour maintenir le bras au bon endroit.

                  Le réglage minutieux de ces deux éléments est indispensable pour une bonne écoute ! Néanmoins, nos équipes vous assisterons lors de cette étape.

  

Il Doit guider la cellule sur le disque vinyle, requiert une grande précision. Le diamant doit pouvoir suivre parfaitement la gravure.


Plusieurs type de matériaux/formes. En haute définition le type de bras le plus utilisé est le bras droit. Les bras coudés sont fait pour les platines DJ.

 

Le bras doit pouvoir bouger avec le moins de frottements possibles. Ainsi, on trouve souvent des micro-roulements à billes à l'intérieur de l'axe, permettant au bras de bouger facilement.

 

Il existe aussi des pivots montés sur aiguille ou sur couteau. De nombreux bras haut de gamme sont dits « UNIPIVOT », car leur axe repose sur une unique pointe.

 

Différents matériaux peuvent être utilisés pour sa construction. Le bras doit être très léger et dans le même temps très solide. Aussi, pour reproduire le son fidèlement, on doit faire attention à la résonance du bras en lui même. Pour ne pas gêner, la fréquence de résonance du bras doit être hors du spectre audible, en général très bas. On s'orientera donc vers des bras en aluminium, en acier, en inox, en bois, ou encore en os. Aujourd'hui le carbone est le plus utilisé.

 

Le réglage du bras :

 

3 paramètres : La hauteur, la force d'appui et l'antipatinage (ou correction de la force centripète)

 

Le bras doit être parfaitement réglé en fonction de la cellule qu'il porte et de la platine sur laquelle il se trouve.

 

- La hauteur : La hauteur du bras doit être adapté à la cellule qu'il porte. Chaque cellule est différente et, par conséquent, il advient d'ajuster le bras en fonction de celle-ci.
Le diamant présent sur la cellule doit attaquer le sillon du vinyle avec un angle proche de 45 degrés. Ainsi, il est impératif que le bras de la platine forme un angle droit avec le vinyle, de manière à assurer.

 

-La force d´appui correct est d´environ 1,4 à 2,0 grammes. Veillez à n´utiliser que cette valeur car une force d´appui trop légère (1 gramme ou moins) ferait sauter la pointe sur les sillons et endommagerait le disque. Ne dépassez JAMAIS 4 grammes de force d´appui car la pointe serait irrémédiablement endommagée.

 

- L'antiskating : En raison du décalage entre l’axe de la cellule (approximativement tangent au disque) et le pivot du bras de lecture, la force exercée (par le frottement) sur la cellule par le disque en rotation tend à tirer le bras de lecture vers le centre du disque et à fausser la équilibre du son et de l'usure subie par le stylet et le groove vinyle. Pour éviter cela, une force opposée de taille appropriée (un couple de rotation) est appliquée au bras de lecture. Ceci est accompli de différentes manières par des mécanismes dédiés, en fonction du fabricant du bras de lecture, et va d'un petit contrepoids réglable par un bouton à des mécanismes réglables à ressort ou magnétiques, généralement étalonnés en grammes de force.