Promotions

Choisir son téléviseur n'est pas chose facile, difficile de s'y retrouver parmi les différentes technologies d'affichages utilisées par les constructeurs lorsqu'on souhaite acquérir une télévision « home-cinema ». Ce guide vous aidera à bien comprendre les différents types de télévisions sur le marché, afin de choisir celle adaptée à vos besoins.

C'est vers la fin des années 2000 que les écrans LCD prennent le pas sur leurs homologues plasma. Peu à peu cette technologie s'est imposée sur le marché, pour devenir la seule technologie exploitée par les constructeurs. Cependant, depuis leur introduction sur le marché, les écrans LCD ont connu plusieurs évolutions.

Ce guide a pour but de vous aider à comprendre les différentes technologies et écrans présents aujourd'hui sur le marché.

Le principe de fonctionnement des écrans LCD

Un écran LCD fonctionne selon le principe suivant : On trouve à l'intérieur d'un téléviseur LCD une matrice LCD (cristaux liquides entre deux électrodes) sur laquelle on colle deux filtres polarisants (l'un filtre la lumière horizontale et l'autre la lumière verticale).

La tension électrique des électrodes va faire bouger les cristaux liquides, ce qui va permettre à la lumière de passer à travers les filtres polarisants.

Chaque pixel est constitué de 3 sous-pixels, correspondant aux trois couleurs primaires. Le mélange de ces 3 sous-pixels va former la couleur désirée sur le pixel


Cependant, toutes les dalles ne sont pas les mêmes, on distingues deux catégories de dalles LCD :

Les dalles IPS (In Plane Switching) :

Dans les dalles IPS, les cristaux liquides sont parallèles au plan de l'écran (hors-tension).

Elles offrent une diffusion de la lumière plus uniforme, qui vous permet de profiter d'une belle image sans vous souciez de l'endroit d'où vous regardez votre téléviseur. Aussi, les dalles IPS ont des couleurs très réalistes !

Cependant, elles bloquent moins bien la lumière dans l'axe, ainsi, les noirs sont moins profonds et paraissent « grisés ».



Les dalles VA (Vertical Alignment) :

Sur les dalles VA, les cristaux liquides sont positionnés perpendiculairement au plan de l'écran (toujours hors-tension).

Le principal avantage par rapport aux dalles IPS est que les VA bloquent mieux la lumière ! Ainsi les noirs seront plus profonds !

Le rétro-éclairage

En fonction du rétro-éclairage de votre écran, vous n'obtiendrez pas la même image. Certaines technologies possèdent divers avantages en termes de luminosité, contraste ou de qualité d'image. La plus importante est la technologie OLED

Le rétro-éclairage direct-LED :

Avec le direct-LED, la dalle LCD est recouverte de LED, soit des diodes blanches, soit un assemblage de diodes rouges, vertes et bleues. Les téléviseurs direct-LED ont un rétro-éclairage plus efficace et une meilleure luminosité. Mais ils sont, en revanche, plus épais.

Aujourd'hui, la plupart des téléviseurs direct-LED possèdent la technologie « local dimming ». Dans ce cas là, l'image est d'abord analysée, puis le rétro-éclairage s'ajuste en fonction des zones plus claires ou plus sombres de votre image. Ainsi, l'arrière de la dalle est divisé de manière à ajuster la luminosité. Plus elle sera divisé et plus on pourra ajuster la luminosité.

On rencontre également le terme « micro-dimming », lorsque la luminosité de l'affichage est ajustée de manière très précise.




Le rétro-éclairage EDGE-LED :

Sur les téléviseurs EDGE-LED, les diodes se trouvent sur un ou plusieurs côtés de l'écran. La lumière produite est ensuite réfléchie au dos de la dalle afin d'assurer la diffusion de la lumière à travers tous les pixels.

Cette technologie permet de réaliser des téléviseurs plus fins. Néanmoins, elle peut avoir des difficultés à assurer un rétro-éclairage uniforme, si la technologie est mal exploitée.

La technologie OLED :

Pour les téléviseurs OLED, la diode éléctro-luminescente est composée d'une substance organique qui s'illumine lorsqu'elle est traversée par un courant électrique. Ils n'ont donc pas besoin de rétro-éclairage pour fonctionner puisque chaque pixel produit sa propre lumière.

Ils présentent de nombreux avantages : très fins, puisqu'ils n'ont pas besoin de rétro-éclairage, le contraste des téléviseurs OLED est également meilleur. Car chaque pixel produisant sa propre lumière, il s'éteint complètement pour produire le noir, là où, sur un téléviseur direct-LED par exemple, un pixel noir pourrait être perturbé par la lumière du rétro-éclairage.

Aussi, leur consommation électrique est beaucoup moins élevée, les téléviseurs OLED sont moins énergivores.



La résolution d'image



La résolution d'image correspond au nombre de pixels sur votre écran. Plus vous aurez de pixels, meilleure sera votre résolution. On peut diviser les différentes appellations en deux catégories :

- HD 720p/1080p : La mention HD 720p ou 1080p signifie que la résolution de votre écran sera de 1024x720 pixels ou 1920x1080 pixels.

- UHD/4K : Pour Ultra Haute Définition, elle désigne les téléviseurs dont la résolution est quatre fois supérieure aux téléviseurs HD 1080p, soit 3840x2160 pixels, d'où la mention UHD 2160p. La mention 4K correspond à une résolution de 4096x2160 pixels, c'est la norme pour la production et la diffusion de films au cinéma.

Certains constructeurs, cependant, marquent leurs produits de la mention 4K alors que la résolution de l'écran correspond plutôt à l'UHD 2160p, soyez vigilants.

Attention à ne pas confondre ces mentions avec la mention HDR qui signifie High Dynamic Range. Ici, la luminosité entre les parties claires et sombres de l'image est ajustée pour améliorer le contraste, rien à voir avec la résolution.