Promotions

Choisir son vidéo projecteur

 

Il existe beaucoup de vidéoprojecteurs sur le marché, conçus pour des besoins différents. Suivant l'utilisation que vous en ferez, les modèles ne seront pas les mêmes. Par exemple, un vidéoprojecteur destiné à une salle de conférence aura besoin d'être plus lumineux qu'un vidéoprojecteur home-cinéma (pour éviter que la lumière de la pièce ne vienne ternir l'image).

 

Il convient dès lors, de bien comprendre les différents aspects d'un vidéoprojecteur, afin de choisir celui adapté à ses besoins.

 


Le JVC DLA-X7900.

 

 

 

 

Les différentes caractéristiques et technologies :

 

 

On distingue sur un vidéoprojecteur sur cinq caractéristiques principales :

 

1) Le contraste

 

Le contraste est exprimé sous la forme d'un quotient « valeur en lux:1 ».

 

Si vous vous orientez vers une utilisation home-cinéma, c'est un paramètre que vous ne devrez pas négliger. En effet, un taux de contraste élevé assure une image de qualité et de belles couleurs, avec un noir profond par exemple. Avec un taux de contraste trop faible, l'image sera moins nette et les couleurs moins belles, avec des noirs grisés par exemple.

 

Pour pouvoir profiter d'un rendu home-cinéma, vous devrez faire attention à ce paramètre. Un contraste de 2000:1 commence à offrir une image de qualité, mais cela dépend aussi de la pièce dans laquelle vous vous trouvez.

 

Le contraste d'un vidéoprojecteur.

 

 

 

 

2) La luminosité

 

La puissance lumineuse de votre vidéoprojecteur s'exprimera en lumens ANSI.

 

La puissance dont vous aurez besoin dépend de plusieurs paramètres. Tout d'abord de la salle dans laquelle se trouve le vidéoprojecteur, et plus précisément de la lumière présente dans la salle. En fonction de votre utilisation, vous aurez besoin de puissances différentes. Pour une salle de réunion par exemple, vous aurez besoin d'un vidéoprojecteur plus lumineux à cause de la lumière de la pièce qui pourrait venir parasiter l'image.

 

Dans une pièce éclairée, au moins 2500 lumens sont nécessaires pour profiter pleinement de votre vidéoprojecteur. Dans une pièce sombre, l'image commence à être satisfaisante aux alentours de 1500 lumens. Garder en tête que la puissance lumineuse dépend de la lumière de votre pièce mais également de la taille que vous désirez pour votre écran. Plus votre écran sera grand et plus vous aurez besoin de puissance lumineuse.

 

 

3) La définition

La définition de votre vidéoprojecteur, ou son nombre de pixels, ne doit pas être négligé. C'est

de cette dernière que dépend la qualité de votre image. En théorie, plus votre appareil a de pixels et plus votre image sera précise.

 

Encore une fois ici, le nombre de pixels dont vous aurez besoin dépend de votre utilisation. Pour de l'informatique ou de la bureautique, il n'est pas utile d'avoir une trop bonne définition. Pour le home-cinéma en revanche, une haute définition peut s'avérer utile pour profiter pleinement de vos films et autres.

 

 

Comparatif entre le Full HD et le 4K UHD.

 

 

 

4) Le bruit

 

N'oubliez pas de vérifier le niveau sonore du vidéoprojecteur. En effet, des ventilateurs sont nécessaires pour refroidir la lampe à l'intérieur et ces derniers peuvent être une gêne lors de votre utilisation. Pour un usage home-cinéma, ne dépassez pas les 28dBA !

 

 

 

5) La focale

 

La focale détermine la distance nécessaire à l'image projetée pour se former. En fonction de votre pièce, vous aurez besoin d'une focale plus ou moins longue.

 

 

 

Les différents types de vidéoprojecteurs :

 

 

 

Tous les vidéoprojecteurs n'exploitent pas les mêmes technologies, toutes sont différentes et présentent des avantages et des inconvénients. Il est important de bien connaître ces différents types pour bien choisir son vidéoprojecteur.

 

Comparatif entre les technologies DLP et LCD.

 

 

 

1) Le DLP (Digital Ligh Processing)

 

Aussi appelé DLP/DMD ou DMD (pour  Digital Micromirror Device) et développée par Texas Instrument. On trouve à l'intérieur une matrice à micro-miroirs, l'image est ensuite réfléchie grâce à la lumière de la lampe et une lentille. Une roue chromatique filtre ensuite la lumière blanche avant d'arriver sur la puce DLP pour enfin projeter l'image.

 

La technologie DLP possède beaucoup d'avantages, elle offre par exemple des noirs profonds, elle préserve bien l'intensité des couleurs. Aussi, elle offre un meilleur temps de réponse et une meilleure fluidité.

 

Cependant, les lampes des vidéoprojecteur DLP ont une durée de vie relativement courte et doivent être remplacées souvent.

 

 

 

 

2) Le LCD

 

Les vidéoprojecteurs LCD fonctionnent selon le principe suivant :

Une lampe spéciale (lampe métal halide) émet une lumière qui se reflète sur 3 panneaux LCD qui correspondent aux rouge, au bleu et au vert. Les images sont ensuite reconstituées et enfin, projetées.

 

Les vidéoprojecteurs LCD offre une bonne définition d'image, et aussi plus de luminosité. Le contraste est en général moins élevé sur les vidéoprojecteurs LCD, on obtient des couleurs plus « naturelles ».

 

 

3) Le Laser

 

Le vidéoprojecteur laser fonctionne de la même manière que le vidéoprojecteur DLP, la seule différence étant la lampe, remplacée ici par des LEDS rouges et un laser bleu (Blu-Ray). Les avantages des vidéoprojecteurs lasers sont nombreux.

 

Les lampes des vidéoprojecteurs lasers ont une durée de vie très élevé, allant jusqu'au 20000 heures de fonctionnement ! Aussi, elle assure une colorimétrie plus stable, ainsi qu'une meilleure puissance lumineuse, certains modèles vont jusqu'à 4000 lumens !

 

Cependant, il offre une moins bonne définition que les autres, il est plus adapté à une utilisation professionnelle ou nomade, qu'à une utilisation home-cinéma. Mais avec le temps, cette technologie devrait arriver en haute-définition sur le marché, certains constructeurs commencent à commercialiser des vidéoprojecteurs laser haute-définition.

Fonctionnement d'un vidéoprojecteur laser.